• Nova 1

     

    Dans les bouchons, quand les trois voies se révisent en deux et que les gyrophares piétinent, le zapping est trop tardif, et dans les dernières arpèges qui soulignaient deux minutes avant le refrain et qui s'effacent sous des jingles électro acoustiques je m'y perds et donne un mauvais titre. Je me cacherai par la fenêtre le regard dans la bande d'arrêt d'urgence.
    Des chansons qui parlent d'hommes qui ont vendu le monde, il y en a peu, celles qui vantent les héros, ont l'Homère et le christianisme de Troyes à leur portée. Un mentos pomme verte framboise, et ça repart, l'hôtel aux murs qui n'avaient pas l'oreille n'a pas changé depuis la dernière fois.



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :