• Les Envies un peu

     

     


     

     

    L'interprète, d'ici, il entend le chien...

    J'envie un peu le poète, ou presque, le tisseur de bonne aventure musicale, le chapelier sans chapeau, le rimailleur affûté, si je me souviens bien, il s'appelait Jean-Loup sur ces mots-là, par les notes, qui s'excuse pour le retard, en avançant que la route était mauvaise, et qu'il rêve d'une chaise, qu'au moins il a trouvé ses allumettes, dans une rue du Massachusetts. Qu'il est fatiguant le voyage. Pour un enfant de son âge.

    Je n'ai pas de pianiste pour m'accompagner. J'aurais l'air malin avec un accordéon. Alors la musique, il me faudra bien m'en passer. C'est vrai, je n'ai pas écrit, c'est vrai que je ne dis plus rien, mais ce n'est pas comme s'il n'y avait plus rien à dire. C'est comme s'il n'y avait plus de mots à emboîter pour pas faire comme se répéter. Ou pire, sûrement pire, se répéter moins bien.

    Et les néologismes... « J'ai calepiné quelques petites choses, je les ai crachouillées à l'intérieur pour qu'elles tambourinerinnent sur une porte close... » c'est un peu la bus des autocardiaques. On s'en fout puisque nous sommes revenus, et qu'après sur la piste à côté, on peut s'agricoler.

    J'envie un peu les paroliers qui travaillent de concert avec des arrangeurs faits pour les litanies. Et je cache mes chansons pas chantées derrière d'autres chansons. Et avec des allumettes je fais des ponts fragiles, plutôt qu'écrire sur le pays que j'ai trouvé à tant migrer toutes mes nuits.

    Alors à perdre mon temps, comme le temps c'est de l'argent, j'ai fini sur la paille, dans les rivières bancales du claudique. Et dans le brouhaha aqueux des ruisseaux sur les canettes oxydées, chercheur d'heures, je me répète que les jours passent et que je ne reviens pas. J'ai l'air, et pas la chanson. Du coup d'un seul, l'Italien s'en tire mieux que moi.

    J'envie un peu l'interprète. Mais pour lui, ce n'est plus le même chien, et la lumière s'éteint...


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :